AEMO

anonymes






english - The gate of basque poetry
català - El portal de la poesia basca
deutsch - Das Portal der baskischen Poesie
español - El portal de la poesía vasca
euskal poesiaren ataria

        En basque on se nomme «euskaldunak», ceux qui parlent l'euskara, la langue basque.

        Le Pays Basque se situe à l'extrême occidental de la chaîne pyrénéenne, donnant sur le golfe de Gascogne, à cheval entre les états français et espagnol.

        Les anthropologues défendent que le nôtre est le peuple le plus ancien d'Europe. C'est peut-être vrai, mais au XXIème siècle nous nous tournons vers l'avenir, le passé est déjà construit.

        La langue qui nous définit est linguistiquement une île. Il s'agit d'une des rares langues pré-indoeuropéennes d'Europe, elle n'a pas de lien avec les langues germaniques ou latines qui l'entourent. Jusqu'à présent son origine n'a pas été identifiée, et ceci contribue à accroître l'intérêt des linguistes et à la multiplication des recherches.

        Longuement considéré comme obstacle à l'intégration politique, le basque a été maintes fois ridiculisé, interdit et persécuté par les pouvoirs centralistes de l'état espagnol comme français. Pour les révolutionnaires il s'agissait d'un instrument de réaction catholique contre les Lumières; le général Franco le voyait comme ennemi de Dieu et de l'Espagne.

        Il n'y a pas si longtemps, la France a refusé de signer la Charte des Langues Européennes. En 2001, Jean-Pierre Chevènement, alors ministre de l'intérieur, a même déclaré: «On ne peut pas officialiser la langue basque, parce qu'on risque sinon une balkanisation de la France».

        Notre tradition orale est très variée; des balades, des chansons, des légendes enrichissent la grande tradition européenne. Jean François Cerquand, inspecteur de l'Académie de Bordeaux à Pau de 1874 à 1885, a été le premier à recueillir les légendes et récits populaires basques.

        Notre littérature écrite culte est relativement récente, elle débute au XVIème siècle en Basse Navarre, trois ans après que Rabelais ait mis le basque en bouche de Panurge. Mais pendant longtemps le basque a été exclu de l'école, et son utilisation se limitait presque à la sphère domestique. Les premiers écrivains furent donc des religieux, les seuls lettrés de la société.

        Vers la fin du XIXème et le début du XXème, des nouveaux poètes ont surgi, et avec eux une nouvelle littérature rénovée et civile. Le parisien Julien Vinson (1843-1916), professeur d'hindoustani et de tamul à l'Ecole des Langues Orientales et grand connaisseur de l'euskara, a établi la première bibliographie de notre langue en 1891.

        La littérature contemporaine basque constitue une petite mais dynamique industrie qui produit en moyenne trois cents nouveaux titres de fiction par an, dont trente ouvrages de poésie. Même si le roman a connu un grand succès les vingt dernières années, c'est la poésie qui demeure #151;par sa qualité et sa pluralité#151; la voie d'expression de la moderne conscience basque.

 

 

siècles
15
16
17
18
19
20

 

liste
alphabétique
des poèmes



Euskal Poesiaren Ataria Susa literatura argitaletxearen egitasmoa da
literatura sarean

Avec l'aide du: